Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 20:40

Le cap de la Chèvre – jour 2

 

Randonnée effectuée le lundi 8 avril 2013.
Pour la météo… hiver le matin, printemps le midi, automne l’après-midi…
Randonnée en boucle faite dans le sens anti-horaire.
Distance = 22,7km minimum
Dénivelée positive = 550m environ
Utilité des bâtons de marche : auraient vraiment été utiles dans les montagnes russes de la côte Est.
Difficulté…
- selon le topo-guide FFRandonnée « Le Ménez-Hom Atlantique… à pied » : le circuit n’est pas présenté. Celui qui s’en approche le plus est le n°10, sans passer par le cap de la chèvre, difficile car >4h
- télécharger une trace GPX approchante sur le site RandoGPS.net

- selon moi… difficile : plus de 20 km de rando liés aux plus de 500m de dénivelée sur sentiers parfois escarpés et parfois glissants (racines des pins très lisses sur la côte Est, et aiguilles de pins posées sur de petits cailloux roulants).

trace-cap de la chèvre 

 

Au matin, il pleut des hallebardes sur Camaret-sur-mer, et une éclaircie… puis il pleut derechef. Vue de l'appart ;-)
01-eclaircie sur Camaret

 

Allez c’est parti en voiture direction Morgat sur le parking de l’église.

Juste un mot sur le sens de la randonnée. MeteoFrance a prévu des averses et du vent fort (60km/h) dans l’après-midi. C’est pourquoi j’ai préféré d’abord traverser la campagne de la côte Est à la côte Ouest, et être exposé au faible vent qui vient de l’Ouest le matin, en descendant le cap de la chèvre, puis me mettre à l'abri du vent sur le côte Est l'après-midi. 

 

En traversant la campagne, je me suis naturellement dit qu’elle devrait être boueuse. J’ai donc changé de chaussures aujourd’hui (Tibet Pro GTX de chez Lowa, lourdes mais fichtrement excellentes), totalement étanches et un peu démesurées pour ce type de rando. Bien m’en a pris ! Voyez ci-dessous, à s’enfoncer jusqu’aux chevilles…
02-sentier boueux

 

Environ 4km de campagne plus loin, l’océan se dévoile avec les alignements de Lostmarc’h en premier plan.
03-alignements lostmarch

 

Les Tas de Pois sont visibles au nord-ouest.
04-Tas de Pois

 

Ci-dessous les Tas de Pois en aquarelle de Mme C.Quntric.

Aquarelle-Tas de Pois

 

Une brise régulière que j’estime à 20km/h souffle incessamment, les gants en polaire et la capuche sont nécessaires. Le ciel est couvert, mais la luminosité me paraît excellente pour les photos, voici une vue vers le sud.
05-vue vers le sud

 

Sur la plage…
06-sur la plage

 

Tiens, je ne suis pas seul en fait…
07-randonneurs

 

Vue sur les dunes herbeuses magnifiques qui donnent sur la gigantesque plage de la Palue.
08-dunes herbeuses

 

Je rêve ? Le Soleil arrive à percer les nuages, les couleurs de l’Atlantique éclatent !!
09-soleil

 

Et puis l’arrivée au cap de la Chèvre, photo plein sud.
10-cap chèvre

 

Le Soleil semblait être bien en place, mais ici le temps change vite, et je sens que cette averse va me tomber dessus !
11-averse

 

Fausse alerte… seulement quelques petites gouttes.

Le cap de la chèvre est passé, et je remonte dorénavant la côte Est vers Morgat.
La brise froide qui soufflait sur la côte ouest a disparue ici, et le Soleil est maintenant installé pour quelques minutes, voire dizaines de minutes !

Le Printemps remplace l’Hiver, réellement. Il fait même presque chaud, pas d’air + soleil = T-shirt et Kway dans le sac !
Un pur bonheur…

Ici, la végétation est même différente, les collines ne sont pas frappées par les vents incessants et les ajoncs sont en fleurs !!
12-vue vers le nord

 

J’arrive alors à une ancienne maison totalement recouverte par la végétation et les lianes donnent un air d’ancien temple Cambodgien à la Tomb Raider… ces vestiges     sont en béton et datent de moins de cent ans assurément, ils ont été peut-être abandonnés lors de la 2nde guerre mondiale.

13-maison 

 

Le ciel se recouvre partiellement, et devient orageux, les couleurs se contrastent et l’océan s’emplit d’émeraude…

14-contrastes 

 

Le Soleil continue à donner encore…
 15-cote Est

 

Et encore… dévoilant des eaux cristallines…
 16-eaux limpides 

 

Le Printemps s’achève… l’Automne renaît, c’est officiel il pleut, faiblement mais sûrement.

C’est alors que j’arrive sur un site monstrueusement beau. Plus tard sur le sentier, un randonneur m'a demandé où est l’île Vierge ? Je ne connaissais pas ce nom, mais j’ai exactement pu lui indiquer où c’était « vous voyez la pointe, la langue de terre derrière les arbres à 1km ? C’est juste derrière ! ». L’île Vierge… ce nom colle si bien à l’endroit. Autrement appelée Pointe de St-Hernot…
 17-ile vierge1
 17-ile vierge2 

 

La remontée vers Morgat continue, et les montagnes russes s’enchainent. Les sentiers sont abrupts et glissants dans les descentes, j’en bave un peu il faut l’avouer !
Peu après, je croise d’autres randonneurs qui ne savent pas où ils sont et ont oublié le nom de l’endroit où ils vont… bon sang, ça manque de sérieux quand même… avec leurs maigres indications je leur indique leur chemin (enfin la distance car le sentier est facile à suivre)… et si seulement c’était la première fois que cela m’arrivait, ça me désole mais bon !

     

Bref, il pleut et je marche les yeux vers  le sol... Je suis parfois un peu fleur bleue…
 18-fleur bleue 

 

Le tonnerre gronde au loin, la pluie s’est arrêtée ici, mais les nuages fuient au fond…
 19-temps orageux

 

Et je ne suis pas fâché d’arriver à Morgat, 6h50 après le début (pauses comprises), plein les guiboles…
 20-Morgat 

 

Je suis plutôt satisfait d’avoir fait cette rando dans ce sens par rapport au déroulement de la météo, mais finir par la côte Est m’a quelque peu flingué. Cependant, je n’aurais pas aimé finir par la campagne boueuse et peu intéressante au final.
Et voir les deux côtés du Cap de la Chèvre sous le soleil, c’est indéniablement du bonus !

Partager cet article

Repost 0
Published by JazzOn - dans Rando
commenter cet article

commentaires

JazzOn 09/04/2013 09:37


Merci !! Et bientôt tu y seras !!

Jacques Poinot 09/04/2013 09:23


Que la Bretagne est belle ! Superbe mise en scène autant par les photos que par les commentaires, j'ai l'impression d'y être !