Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Randonnée dans les Monts d’Arrée en Finistère, en boucle sur 2 jours autour de Huelgoat (29), entre 55 et 60km.

 

J’étais parti pour cinq jours avec la maison sur le dos... mais le vent, la pluie, le froid, parfois la grêle auront eu raison de ma motivation… sans compter que marcher tête baissée ne permet pas de profiter du paysage.

 
J’ai donc opté pour le plan B en cours de chemin, qui est de faire une boucle au départ de Huelgoat, en passant par le GR Pays de Morlaix, puis la variante de Kermabilou. Le topo-guide FFRandonnée « Le Tour des Monts d’Arrée et la Presqu’île de Crozon » m’a bien servi, ainsi que ma boussole et une carte topographique de l'IGN imprimée depuis le Géoportail.


Première journée

Je me suis garé dans le centre de Huelgoat, et je me suis dirigé directement vers « l’entrée des sites », de la Roche Tremblante.

 


Arrivée sur le site dit « Le chaos »

 


J’ai alors rejoint le « Sentier des amoureux » situé dans le camp gaulois d’Artus.

Le sentier monte raide dès le début de la rando, cela met en jambe !

 


On y croise quelques arbres que l’on pourrait croire comme posés sur la roche

 


Pour enfin rejoindre le GR380, par la Rivière d’Argent.

Une rivière paisible, le site est vraiment enchanteur, lorsque un rayon de Soleil illumine les arbres et autres jeunes pousses, d’un vert si fluorescent que cela paraîtrait presque artificiel…

 




Je serais bien resté dans cet endroit magnifique plus longtemps mais la journée ne fait que commencer.

Continuation sur le GR380 par la forêt domaniale de St-Ambroise, les sentiers ont une belle pente, et les couleurs de la forêt de cette fin avril sont resplendissantes, sublimées par le Soleil

 


Vue sur un champ de Colza en route vers Pont ar C’houssic.


 

Au moulin Kerloc’h, je quitte le GR380 pour prendre le GR Pays de Morlaix qui rejoint Le Relecq. Je n’ai trouvé aucune information sur Internet concernant ce GR Pays, ni tracé, et il n’est pas non plus représenté sur la carte topographique de l’IGN... Il est juste fait mention de ce GRP sur la carte générale du topo-guide. Je n’ai pas contacté l’office du tourisme de Morlaix, où ils ont probablement plus d’informations. (?)

 

Donc voici ce tracé, que j’ai relevé avec ma montre GPS Globalsat GH615.

Si vous souhaitez le fichier google earth, contactez-moi.


 

J’avais envisagé d’aller camper dans les landes du Cragou, mais je suis arrivé sur un site parfait 2-3km avant, sur le GRPays : la rivière du Squiriou pour se rafraîchir, réserve de bois mort qui n’attend que d’être brûlée, et un emplacement nickel pour la tente…

 

Notez le lieu (longitude et latitude) si cela vous intéresse, cela se situe après Keranfors

 


 

Au sujet des rivières, j’en ai bu toute la journée. Elle est excellente, ne m’a pas rendu malade et surtout cela permet de ne pas taper dans sa réserve d’eau ! (attention toutefois à boire l’eau dans les endroits où elle est bien brassée, attention également à la période estivale où l’eau a plus de possibilités d’être polluée).
Néanmoins, prenez toutes vos précautions, car les nombreux gibiers présents dans la région peuvent également polluer ces rivières. Pensez aux pastilles purificatrices.

Un petit feu pour écarter les moustiques s'il y en avait aux abords de la rivière, et aussi pour réchauffer puisque j'ai grelotté une bonne partie de la journée...

 

Fin de la journée après 6h30 de marche, et environ 25km.

Deuxième journée 

Après une nuit pluvieuse et froide… mmmh c’est bien le camping…. Le ciel bleu est là !! Enfin cela ne dure qu’une heure, mais laisse le temps de faire quelques photos sur le chemin des Rochers du Cragou.


On se croirait presque en savane...






Le ciel s’est couvert, laissant apparaître des arc-en-ciel et de magnifiques contrastes saisissants sur la campagne environnante, les derniers rayons de Soleil de la journée...







...et puis la pluie prend place pour tout le reste de la journée… c’est en sachant que la météo ne serait que pire les jours suivants que j’ai décidé de ne pas continuer sur GR380.

 

J’ai donc opté pour la « Variante de Kermabilou ».
Cet itinéraire n’a pas grand intérêt (surtout sous la pluie), la campagne n’a pas beaucoup de charme, et les sentiers sont creux par endroits… Comprenez « creux » par boueux jusqu’à s’enfoncer aux chevilles. Autant vous dire, que marcher sous la pluie, dans cette vase, avec 15kg sur le dos, vous ralentit réellement !

Pour vous dire, j’ai dû marcher environ 30km ce jour en 8h, sale moyenne...

J’ai d’ailleurs failli tomber dans cette glue à maintes reprises, je vous dis pas l’état des vêtements après ça…

Voici des chemins presque acceptables (je n'ai pas pris les pires où on s'enfonce, demandez-moi pas pourquoi...)


 



Dolmen où j’ai pu m’abriter pour une pose (merci les ancêtres !).


 

Rivière franchissable regardez le magnifique champ de boue au bout…

 




Et puis retour au GR380 vers Huelgoat.

On traverse notamment le charmant hameau de Kerampeulven.


Belles maisons,


et beau menhir (5m de hauteur)
 


Et finalement, le retour se fait par le camp d’Artus, où j’ai observé un magnifique panorama de conifères et autres feuillus, avec des couleurs magnifiques, comme vous pouvez le constater.

 


Conclusion :
Cet itinéraire est à faire, mais par beau temps… Je le referai sans passer par l’itinéraire variante de Kermabilou, qui m’a pourtant bien été utile pour mettre court à cette randonnée boueuse en cette fin avril...


Plus de photos sont visualisables dans l'album photo !

Partager cette page

Repost 0
Published by